Les métiers à l’abri de la crise

Les métiers à l'abri de la crise

Avec la persistance de la crise économique actuelle, les nouveaux diplômés ont du mal à trouver un emploi. Face à ce problème, l’équipe du site 24/7 Wall St. a lancé une étude qui porte sur les métiers qui sont les moins touchés par la situation économique actuelle. Elle a retenu cinq emplois qui seront les mieux payés d’ici 10 ans.

Les spécialistes marketing

marketing
L’avantage avec ce métier c’est qu’il œuvre dans un large spectre. En principe, les spécialistes marketing analysent les tendances de la vente et du marketing pour ensuite en établir l’évolution dans les années d’exercices qui suivent. Pour arriver à ce résultat, ils récoltent les données relatives aux produits et aux services fournis par leur employeur. Pour cette prochaine décennie, on prévoit une hausse de leur salaire allant jusqu’à 41%.

 

L’orthoptiste

Orthoptiste
Jusque-là, ce métier reste encore peu connu du grand public. Ce spécialiste traite les anomalies oculaires. Ainsi, il est apte à prescrire des verres correcteurs et des lentilles de contact. L’orthoptiste prend aussi en charge les soins relatifs aux troubles visuels par un travail sur les muscles de l’œil malade. Sinon, il est aussi habilité, depuis 2007, à procéder aux examens se rapportant à l’acuité visuelle.

 

Le vétérinaire

vétérinaire
Avec la passion des Français pour les animaux de compagnie, il n’est pas surprenant de voir que le métier de vétérinaire figure parmi les métiers les mieux payés dans les dix prochaines années. Il convient, en revanche, de noter que ce spécialiste ne s’occupe pas uniquement des animaux domestiques, mais aussi de la santé, de l’alimentation et de la reproduction du bétail et des animaux de laboratoire. Jusqu’en 2020, l’équipe de 24/7 Wall St. prévoit une augmentation de 35% soit 22.000 nouveaux vétérinaires avec un revenu moyen estimé à 63.700 euros.

 

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.