Pourquoi réaliser un bilan de compétence ?

Le bilan de compétence peut être à l’initiative du salarié ou de son employé. Il est mis en place dans le but de mettre en point les compétences acquises par le salarié en vue d’une promotion ou même d’une reconversion. Dans certains cas, il peut être également effectué par un demandeur d’emploi. Quoi qu’il en soit, des financements existent pour effectuer un bilan de compétence.

Des objectifs divers

Stage de formation, bilan de compétences, texte surligné avec un stylo-feutre jaune

Le bilan de compétence peut s’effectuer en ligne ou dans un cabinet spécialisé. Les salariés décident de faire un bilan de compétence pour évaluer ses acquis, ses expériences, ses motivations, ses centres d’intérêt et les valider par la suite. Ceci leur permet d’estimer une ascension ou une reconversion professionnelle. Un bilan de compétence peut être également entrepris pour évaluer ses forces et ses faiblesses en vue d’un nouveau projet. Tous les salariés peuvent demander un bilan de compétence sous certaines conditions. Il est destiné aux salariés en CDI de plus de 5 ans d’expérience dans le monde professionnel, avec 1 an d’ancienneté dans son entreprise actuelle. Puis, il est destiné aux salariés en CDD en activité pendant 24 mois pendant les 5 dernières années, dont 4 mois au cours de la dernière année. Enfin, il est destiné pour les intérimaires en activité professionnelle pendant les 3 dernières années, dont une année dans son entreprise actuelle.

Comment se déroule le bilan de compétence ?

bilan-de-competence-analyseLe bilan de compétence peut avoir lieu pour deux raisons. La première vient de l’initiative de l’employeur en vue d’un plan de formation. Afin de définir la formation en question, il faut d’abord évaluer la compétence de chaque employé. Dans ce type de figure, le bilan de compétence peut être financé par des organismes tels que FONGECIF, OPCA et OPACIF. Le financement peut être partiel ou total. La seconde vient de l’initiative de l’employé lui-même. Ce bilan peut être également financé par l’ANPE et l’APEC. Dans ce cas, l’employé doit faire une demande de chéquier auprès de ces organismes pour réduire le coût de son bilan. Le bilan de compétence se déroule en trois étapes sous forme de questionnaires, de tests d’évaluation et d’entretiens, sous l’égide d’un consultant RH. Il y a d’abord la phase préliminaire pour cerner la raison même du bilan, puis l’investigation qui est au cœur de l’évaluation elle-même et enfin la conclusion pour rédiger le bilan des résultats.

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.